La vie ne m’a pas fait de cadeau, de vie de mère célibataire, avec bravoure, dynamisme et détermination, je suis passé par des preuves les plus difficiles et des moments douloureux. Mais j ai eu le courage de me battre contre vents et marrées pour me relever car je savais que j avais des potentiels à exploiter . Suite à mon propre vécu, j’ai pris la décision de créer l’Association Forum des Mères Célibataires en Octobre 2018 , parce qu’en tant que mère célibataire de 3 enfants, j’ai eu à traverser des hauts et des bas, et aussi parce que j’ai longtemps cru et attendu qu’une tierce personne vienne m’aider à me relever de ma situation. Je souffrais intérieurement, j’avais une blessure intérieure profonde qui ne se guérissait pas, j’avais peur de me relancer dans une autre relation, d’y espérer quelque chose, je me demandais est-ce que c’était possible de jumeler la vie de mère et de femme au foyer et pouvoir travailler ou encore s’occuper, pour moi cela semblait impossible. Une association qui compte plus de 500 membres , 3 cellules a travers le Togo et une année a Paris depuis ce mois de septembre.

Je suis membre du réseau Anogef .

je poursuit toujours en disant : pour moi c’était presqu’impossible jusqu’à ce que j’ai un réveil en moi, une voix à l’intérieur de moi qui m’a dit Prunelle tu peux, tu peux réussir ta vie, tu peux réussir sur le plan professionnel, et c’ est de là j’ai commencé par me relever et à faire des efforts pour m’auto guérir et ça été comme sa progressivement jusqu’à ce qu’un beau matin je me rende compte que je suis devenu une autre personne. J’avais une nouvelle mentalité, je n’attends rien de personne, je ne crois en personne, je n’attends pas qu’une personne tierce me vienne en aide, que quelqu’un vienne s’occupé de mes enfants, et c’est là je me suis dit si le SEIGNEUR m’ a permis de traverser tous ces hauts, ces bas, ces mois de factures impayés, ces jours à pleurer, ces jours à me lamenter, ces moments où je n’arrivais plus à payer la scolarité de mes enfants, et si j’ai pu me relever tête haute de toutes ces situations pour arriver là où je suis aujourd’hui, le désir de partager mon expérience, d’ aider les autres femmes à pouvoir se relever de cette situation, à pouvoir affronter la vie avec sérénité, foi et conviction qu’une femme seule peut réussir. On a pas forcément besoin d’avoir un homme pour avancer, c’est quand toi femme en tant que mère célibataire tu es guérie, ta blessure intérieure est pansée, tu as un travail et tu t’occupes bien de tes enfants, c’est là maintenant tu tournes ton regard vers un homme pour le laisser entrer dans ta vie si tu veux, et là aussi il y’a des critères pour faire rentrer un homme dans la vie d’une mère célibataire. Tout ça, je l’ai vécu et je veux juste transmettre mon expérience.

Expérience que je partage progressivement chaque jour à travers les activités de mon Association Forum des Mères Célibataires (FMC) ,une association qui a coaché plus de 2000 mère célibataires au Togo , parcouru près d’une cinquantaine d’établissement où je sensibilise sur les risques de grossesses précoces en milieu scolaire. l’ouverture d’un siège à été faite a Paris en septembre dernier.

Élue 1ere Ambassadrice jeune femme leader Togo 2019,

je suis aussi la promotrice de l événement culturel Fesbaco ( festival de Baguida en couleur) Et du SALON DES MÈRES ENTREPRENEURES du 3 au 4 février 2020. Sacré Meilleur modèle du leadership africain en février 2020 à Ibadan. Au delà de tout, j’ai été élue aux dernières élections Municipale au Togo en tant que conseillère dans le golfe 6.

Nomination FEMME D’INFLUENCE TOGO pour l’année 2020

Pour cette fin d’année 2020,j’ai été nominée et primée parmi les dix meilleures femmes d’influences au TOGO pendant la 6e édition du Sommet National du Leadership Féminin (SNLF) qui s’est tenu à Lomé du 10 au 12 Décembre 2020.Il s’agit d’une initiative du Centre de Développement Personnel et Professionnel d’Afrique (PPDC-AFRICA), sous la couverture institutionnelle de la Primature de la République Togolaise. J’ai eu l’occasion de rencontrer et d’échanger avec plusieurs femmes venant des quatre coins du territoire des actions concrètes à mettre en œuvre pour contribuer à l’émergence de notre pays. C’est un sentiment de joie qui m’anime en ce moment. Cette distinction me donne la force et le courage de mener cette lutte pour le leadership de la femme. Nous avons encore des défis à relever et le meilleur reste à venir.